Accueil du site > Mots-clés


théâtres

Deux nouveaux dispositifs ont été lancés par la Région. L’un, de soutien aux résidences-associations, l’autre de soutien à la mobilité artistique hors Midi-Pyrénées (les deux concernent le spectacle vivant : théâtre, danse, arts de la rue, cirque, marionnettes, musique).

Ces deux dispositifs sont dotés d’un budget global de 700 000 € soit la somme des subventions auparavant versées au théâtre de la Digue et à l’ARDT (parc de matériel technique régional depuis 1998).

La commission théâtre COUAC/SYNAVI a été associée à la mise en place de ces deux dispositifs, en amont et lors d’une réunion technique avant le vote en commission permanente.

Vu l’état des finances au niveau national et la répercussion sur les collectivités territoriales, on peut sans doute se réjouir de constater que les financements Digue et ARDT soient restés dans le champ du spectacle vivant.

Ces deux dispositifs nous semblent aller dans la bonne direction, même si beaucoup reste à faire. Le travail de la commission théâtre a participé, avec d’autres, à obtenir ces résultats.

Nous espérons que le dialogue engagé sur ces questions avec la région pourra se poursuivre, s’amplifier et devenir plus régulier. Après avoir formalisé une proposition ambitieuse qui a été présentée à la Ville de Toulouse et à la Région en 2010, les acteurs culturels engagés dans ce travail continuent en effet d’identifier et de faire remonter les besoins et les enjeux liés au développement culturel sur les territoires.

- Soutien aux Résidences-association théâtre, danse et musique
- Soutien à la mobilité artistique hors Midi-Pyrénées (théâtre, danse, musique)

La commission Théâtres du Couac s’est formalisée au printemps 2009, dans un contexte dominé par la question du manque d’accompagnement et de diffusion des compagnies régionales et par celle, concomitante, du devenir de « La Digue », théâtre, créé et missionné en 1988 par la Région, la Ville de Toulouse et l’Etat. Devenu et reconnu comme un acteur important de la création théâtrale en Midi-Pyrénées avec des fonctions essentielles de repérage, d’accompagnement, de soutien (production/diffusion) aux compagnies régionales, La Digue n’a cependant pas été en capacité d’anticiper ni d’accompagner l’évolution et la croissance de la scène régionale de ces dix dernières années.

Plusieurs membres du collectif – compagnies de théâtre, d’arts de la rue, lieux de création, de diffusion – ont souhaité engager un premier et nécessaire travail de mise à plat des constats sur ce secteur.

Des constats :
- une création régionale trop peu ou mal soutenue
- une répartition des aides publiques qui manque de transparence et de cohérence
- un maillage insuffisant en termes de lieux de création et de diffusion du théâtre sur le territoire de l’agglomération toulousaine
- des liens à (re)construire entre institutions culturelles, secteur indépendant et compagnies régionales
- un besoin et une envie commune de défendre la notion d’un théâtre « populaire »
- ...

Les premiers mois ont ainsi été décisifs dans l’appropriation d’une vision commune et partagée. L’espace de réflexion de la commission Théâtres a permis que puisse s’engager un dialogue constructif après une première phase d’interconnaissance mutuelle. Le pluriel « théâtres » renvoie à la diversité des disciplines, des pratiques ou des esthétiques dont sont aussi porteurs différents types d’acteurs : compagnie de théâtre itinérant (l’Agit), compagnie "art de la rue" (Picto Facto), commedia dell’arte (Lazzi Théâtre), atelier d’expression théâtrale (La Compagnie Jeux de Mômes), coopérative artistique (Frontal), lieux de création, de diffusion théâtrale et d’accompagnement (Théâtre du Grand Rond, Le Ring, Le Vent des signes...), lieu de fabrique des arts du cirque (La Grainerie), collectif d’artistes autogéré (Mix’Art Myrys)...

Plusieurs temps d’échanges ont donc permis d’explorer différents sujets liés au développement du secteur théâtral :
- diffusion des compagnies régionales ("implantées en région Midi-Pyrénées")
- évolution du soutien à la diffusion et à la création dans le contexte de réforme des politiques publiques (RGPP, réforme des collectivités territoriales)
- enjeux/tensions entre secteurs indépendant et institutionnel : complémentarités et/ou concurrences
- lieux et compagnies associées : quelle articulation, quelle visibilité, quelle responsabilité...
- outils/moyens de production, de diffusion mais aussi de recherche et de résidence
- logiques de fonctionnement en réseau, logiques de mutualisation
- entre exigence et excellence artistiques : critères, comités d’experts et autres conseils artistiques, notion de "droits culturels"
- fonction et nature des directions des équipements artistiques (missionnés, municipaux...)
- notion d’évaluation, cahiers des charges, missions, conventionnements...
- travail de médiation culturelle et artistique sur un territoire, notion de public/population
- théâtre populaire
- théâtre jeune public (liens avec l’éducation nationale)
- formation
- acteurs relais, acteurs ressource sur le territoire
- etc...

Rapidement, à partir du matériau produit (et toujours en production) en prenant également en compte un contexte territorial en profonde mutation, les acteurs ont entrepris d’axer leur travail sur un ensemble de propositions pour une structuration du secteur théâtral toulousain et régional.

Après des dizaines d’heures de réunion* pour expliquer, enrichir, discuter, élaborer une réflexion à la fois globale et précise, un canevas de propositions a pu être présenté le 29 septembre 2010 aux collectivités (ville et région) également partenaires de la réflexion et soucieuses d’imaginer de leur côté, un nouveau projet pour le théâtre en Région.

Ces propositions ont permis progressivement d’élargir le cercle des structures désireuses de s’investir dans cette réflexion. Une commission élargie se réunit dorénavant régulièrement. Pour la rejoindre, et vous tenir informé-e-s des prochaines réunions, vous pouvez joindre Fred Ortuño (coordinateur du Couac - 05 61 22 95 41) ou Eric Vanelle (coordinateur du théâtre du Grand Rond - 05 61 62 14 85, référent de la commission).

* Ces propositions ont permis progressivement d’élargir le cercle des structures désireuses de s’investir dans cette réflexion : autour des membres du collectif, se sont ainsi rapprochés d’autres lieux de création et de diffusion comme Le Hangar, Le Théâtre du Pont Neuf, La Cave Poésie, Le Fil à Plomb… mais aussi des équipes artistiques : An-Na Cie, Loco Théâtre, Temps Partiel, Cont’Acte, Le Grenier de Toulouse…

Membres du Couac

- l’AGIT [www.agit-theatre.org]
- le Théâtre du Grand Rond [www.grand-rond.org]
- Mix’Art Myrys [www.mixart-myrys.org]
- le Théâtre du Pont Neuf [www.theatredupontneuf.fr/]
- le Théâtre 2 l’Acte [www.theatre2lacte.com]
- la compagnie Picto Facto [www.pictofacto.fr]
- AN-NA Cie
- Compangie Cox Igru
- ...

retrouvez ces structures dans l’espace Kéza’Couac > Membres actifs...

Pour un réseau de la création
Document présenté le 29 septembre 2010 aux élu-e-s et technicien-ne-s de la ville de Toulouse et de la Région Midi-Pyrénées Contacts : Eric Vanelle...
vendredi 1er juillet 2011