Accueil du site > Couac’othèque > Ville, collectivités, Etat, Europe > CAGT... CUGT... Toulouse Métropole


 CAGT... CUGT... Toulouse Métropole

La Communuauté urbaine du Grand Toulouse, rebaptisée Toulouse Métropole a une compétence culturelle. On peut s’en réjouir, mais qui y’a-t-il dedans ? Et comment cela s’est-il décidé ? Le "modèle" participatif (l’un des slogans que s’est donné la Ville pour son projet culturel - "une politique culturelle partagée et concertée") ne semble pas avoir franchi les frontières de la ville centre.

A défaut d’avoir pu alimenter et orienter (non, non, on n’a pas dit "co-gérer"), il est sûrement encore temps pour la société civile (et parmi elle, les acteurs organisés) d’exprimer des points de vue, de débattre du "projet culturel métropolitain", d’autant plus que celui-ci en est à ses tout débuts.

Officiellement, un arrêté préfectoral du 29/10/2010 prenant effet le 1/01/2011 portant extension des compétences de la Communauté Urbaine du Grand Toulouse stipule que l’article 4 ¶ 2 des statuts de la CUGT relatif aux compétences facultatives est complété par les dispositions suivantes :
(...)
en matière culturelle :
- création, coordination, participation à des manifestations ou événements culturels à rayonnement régional ou national ;
- études contribuant à :
– développer des actions intercommunales sur l’ensemble du territoire
– la mise en réseau de l’offre de services et équipements culturels ;
– organiser la mise en commun de moyens.

Les raisons invoquées pour étendre ces compétences sont exposées rapidement dans une délibération du Conseil de Communauté du 30 septembre 2010 (doc à télécharger ci-contre). Où l’on peut lire notamment que Construire une culture européenne et internationale partagée avec les acteurs et les habitants de la Métropole toulousaine constitue un des 5 objectifs majeurs. Dans ce cadre, l’objectif est d’assurer dans une logique de subsidiarité la montée en puissance progressive de la prise de compétence communautaire. Il est proposé de commencer à créer dans ces domaines une identité communautaire par le développement d’évènements à rayonnement régional ou national, d’actions intercommunales et la mise en réseau de l’offre de services et équipements culturels et sportifs.

Dans ce que nous avons lu ou savons par ailleurs, la Métropole des cultures s’appuie sur 3 "marqueurs identitaires" : le cirque, la culture scientifique et technique, le livre et la lecture publique, et... - catégorie héritée du volet culturel de la politique sociale de l’ancienne CAGT (Communauté d’agglomération du Grand Toulouse) - les Nouveaux Territoires de l’Art.

Concrètement, qui est déjà financé par Toulouse Métropole au titre du volet culturel ? Et bien, l’orchestre du Capitole par exemple... à hauteur de 8 millions d’euros (une broutille nous direz-vous... cf délibération ci-contre).

Vous vous demandez de quel marqueur relève le Capitole ? Pas cirque, a priori, sauf si les musiciens ont décidé de jouer de leur instrument tout en jonglant avec les partitions... Pas culture scientifique et technique... pas livre et lecture publique... pas non plus Nouveaux Territoires de l’Art, ou ??

Bref... Il y a là anguille sous roche. Mais il doit bien y avoir une explication... Le tout est de savoir à qui s’adresser. Côté élus, une commission "loisir, culture et sport" est présidée par Arlette Sylvestre, maire de Launaguet. Trente élus participent à cette commission. Vous en trouverez la liste via ce lien : http://www.toulouse-metropole.fr/collectivite/elus (activez le moteur de recherche via l’onglet déroulant "commissions").

Coté organigramme technique, vous trouverez celui de la Direction générale adjointe de la Ville et de la Communauté Urbaine ci-contre >

[archives]

Si la Communauté d’Agglomération du Grand Toulouse ne s’est pas dotée à ce jour de la compétence culturelle, elle affirme néamoins son intention de "valoriser la créativité et la vitalité culturelle du Grand Toulouse".

CAGT pour Communauté d’Agglomération du Grand Toulouse, plus communément appelée "Le Grand Toulouse".

C’est en poursuivant l’expérimentation du Couac, mouvement fédéré et fédérateur, que nous nous interrogeons sur notre responsabilité collective pour la place de la culture dans le développement urbain.
Comment réduire la fracture entre l’art et la cité ?
L’objet même de notre association porte sur les notions de démocratie de la culture, de responsabilité des acteurs culturels dans cet enjeu qu’est le développement local.
Les projets culturels en sont sans doute, les outils.



>
le contrat d'Agglomération du Grand Toulouse
le Conseil général 31, l’Etat, le Conseil Régional et la CAGT ont enfin signés le Contrat d’Agglomération du Grand Toulouse.
mardi 3 février


Relocalisation de Mix'Art Myrys
Vous trouverez ci-dessous les documents officiels des délibérations mettant en jeu la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse et le collectif...
jeudi 29 juin


Relocalisation de la Grainerie
Vous trouverez ci-dessous les documents officiels des délibérations mettant en jeu la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse et la Fabrique des...
jeudi 29 juin


Reconnaissance de l'intérêt communautaire
Il est rappelé que les réimplantations des équipements culturels de la Grainerie et de l’Usine ont été isncrits au Contrat d’agglomération approuvé le...
jeudi 29 juin


Relogement de l'Usine
Vous trouverez ci-dessous les documents officiels des délibérations mettant en jeu la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse et le lieu...
vendredi 30 juin


Programmation 2006 - contrat de ville
Dans le cadre du contrat de ville, le Grand Toulouse participe avec l’Etat et les autres collectivités au financement d’un programme annuel...
vendredi 30 juin


Programmation 2007
Attribution de subventions aux associations au titre de la Cohésion Sociale - Programmation 2007 (1ère tranche) Délibération n° 2007-03-HPV-05 Dans...
jeudi 31 mai



L’organigramme de la Direction Générale Adjointe de la Ville et de la Communauté Urbaine "Culture" (PDF – 120.2 ko)

en date du 1er mars 2013



Approbation d’une convention fixant les modalités de participation de Toulouse Métropole au rayonnement de l’Orchestre National du Capitole - 2013 (PDF – 64 ko)

la Communauté urbaine Toulouse Métropole souhaite apporter son soutien à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse afin qu’il devienne un ambassadeur majeur de la métropole. Cette participation qui, pour l’année 2013, sera d’un montant de 8 000 000 € doit permettre à l’Orchestre de développer des actions, manifestations et évènements d’envergure nationale et internationale.



Proposition de transfert à la Communauté urbaine de compétences facultatives supplémentaires (PDF – 64.7 ko)

Délibération n° 2010-09-ADM-01. Les éléments "culture" ont été surlignés en jaune par nos soins.



Toulouse Métropole des Cultures - Destination Métropole

Présentation de la nouvelle saison culturelle de la Métropole toulousaine en 2013. Reportages vidéos à l’appui.


http://www.toulouse-m (...)