Accueil du site > Couac’othèque > Ville, collectivités, Etat, Europe > Région > Parc régional de matériel (ARDT) > Plus que quelques jours pour sauver le parc régional de matériel (...)




Enregistrer au format PDF
le 23/11/2011 par Couac

Plus que quelques jours pour sauver le parc régional de matériel scénique


Suite au rassemblement de mardi 15 novembre devant la médiathèque José Cabanis, un nouveau rendez-vous a été fixé avec la CUGT, vendredi 25 à 14h30. L’ensemble de nos organisations* appellent à un nouveau rassemblement ce même jour dès 14h au Capitole.

* Comité de mantien de l’ARDT - Couac - CGT Spectacle - Sud Culture - Coordination des intermittent-e-s et précaires en Midi-Pyrénées - Synavi Midi-Pyrénées






COMMUNIQUE DE PRESSE

Les acteurs culturels font le facteur entre la Communauté Urbaine et la Région !

Lundi 21 novembre, dans le cadre du rassemblement unitaire appelé par l’ensemble de nos organisations peu avant la séance du Conseil de Communauté du Grand Toulouse [1], une délégation a été reçue par Vincentella de Comarmond et Danièle Buys, vice-présidentes de la commission culture du Grand Toulouse, ainsi qu’Eric Fourreau, conseiller culture auprès de Pierre Cohen.

Nous savons aujourd’hui que la vente aux enchères du parc, bloquée une première fois le 15 novembre grâce à la mobilisation du secteur, sera réactivée à compter du 29 novembre (jusqu’au 6 décembre) et se fera en ligne.

La CUGT a clairement exprimé son souhait de voir la vente aux enchères du parc de matériel scénique suspendue, voire remise en question. Nous avons aussi été informés de démarches engagées par celle-ci auprès de la Région, démarches, qui, à l’issue de ce rendez-vous, devaient être réimpulsées sans délai. Cette dernière semble être seule à pouvoir remettre en question le mandat du liquidateur judiciaire.

Cette situation pose une nouvelle fois et très directement la question de la volonté politique des deux collectivités de défendre cet outil mutualisé de service public, et de la capacité des services à travailler en concertation.

Si les représentantes de la CUGT disent être en train de faire évaluer par leurs services leur capacité financière et réfléchir à des modalités de fonctionnement pour assurer une continuité de la mission, nous restons sceptiques sur la totale maîtrise du dossier et espérons que cette prise de conscience tardive ne sonne le glas de cet outil indispensable financé depuis 27 ans par de l’argent public.

Il y a urgence ! La mise en vente en ligne programmée dès mardi prochain oblige l’ensemble des acteurs potentiels du dossier à trouver une sortie par le haut, dans les tout prochains jours.

Dans la foulée du premier rendez-vous à la CUGT, notre délégation s’est immédiatement rendue à l’Hôtel de Région où elle a finalement été reçue par Philippe Joachim, directeur de cabinet de Martin Malvy. Celui-ci a paru surpris par le retour sur le devant de la scène de ce dossier, arguant du fait que son étude par la CUGT et la Région courant juin n’avaient finalement pu aboutir sur aucun engagement. Notre délégation l’a alors informé des dernières étapes, constatant au passage, et avec un certain agacement, l’efficacité de ce type d’initiative prise dans l’instant, alors que les collectivités avaient depuis plusieurs mois les cartes en main pour avancer.

Aujourd’hui encore, la balle est donc toujours dans le camp des Collectivités. Un nouveau rendez-vous a été fixé entre nos organisations et la CUGT le vendredi 25 novembre à 14h30.

Nous appelons de nouveau à un large rassemblement dès 14h au Capitole, dans la cour intérieure Henri IV. C’est par la mobilisation que nous avons pu obtenir un premier sursis pour ce parc public de matériel. Continuons à nous mobiliser pour défendre et sauver une fois pour toutes cet outil mutualisé au service des dynamiques artistiques et culturelles du territoire !

APPEL A RASSEMBLEMENT VENDREDI 25 NOVEMBRE - 14H
CAPITOLE - COUR INTERIEURE HENRI IV



[1] au sein duquel une interpellation officielle de Pierre Cohen sur le dossier de l’ARDT a été faite par Antoine Maurice et relayée par Pierre Lacaze.

  • Parc régional de matériel (ARDT)