Accueil du site > Couac’othèque > Dossiers / Archives > Nouveaux territoires de l’Art > Ressources NTA - organismes de recherche, réseaux...




Enregistrer au format PDF
le 24/05/2006 par Couac

Ressources NTA - organismes de recherche, réseaux...





ACTES-IF
Actes if, réseau solidaire de lieux "intermédiaires", est une association loi 1901 créée en 1997 à l’initiative de 6 salles de concerts en Ile-de-France, qui se sont regroupées en raison de convergences à la fois structurelles, économiques et artistiques. Les membres fondateurs du réseau l’ont doté d’une charte professionnelle, artistique et sociale, basée sur leurs propres principes de fonctionnement. Les problématiques communes des 19 lieux adhérents permettent de développer des actions collectives au niveau du réseau. Le réseau actes if contribue à faciliter le fonctionnement quotidien de ces lieux culturels en se positionnant comme une force de négociation et un outil de valorisation artistique et économique...
Les "Membres d’actes if", sont porteur d’un projet pluridisciplinaire majoritairement dédié au spectacle vivant et axé sur la jeune création : favoriser l’émergence de nouvelles formes artistiques par tous les moyens (diffusion, création, formation) en lien étroit avec le territoire d’implantation des lieux (actions en direction des publics, tarification adaptée). Ils disposent d’une structure ayant une existence juridique propre, occupent un lieu disposant d’un espace de diffusion de petite ou de moyenne jauge (500 places maximum) et bénéficient d’une autonomie dans la conduite de leurs projets.
http://www.actesif.com/

ARTFACTORIES
Artfactories est une plate-forme internationale de ressources pour les lieux de culture et d’art, nés de projets artistiques citoyens et fondés sur un engagement avec des populations.
Elle a pour objet de développer toute action et projet (ressources, échanges, coopérations) pouvant contribuer à générer des réflexions et codes de bonnes pratiques sur le rôle des lieux de culture et d’art nés de projets artistiques citoyens et fondés sur un engagement avec des populations sur des territoires.
Le centre de ressources est géré et actualisé par le bureau installé à Mains d’Oeuvres, un lieu de culture situé à Saint-Ouen près de Paris.
http://www.artfactories.net/

AUTRE(S)PARTS
Une nouvelle façon d’envisager l’action artistique et culturelle, plus proche des réalités contemporaines, plus en phase avec le monde et la société, est aujourd’hui portée par des personnes et des collectifs qui vivent et travaillent la plupart du temps dans une grande précarité. Malgré l¹intérêt récemment manifesté au sein du Ministère de la Culture par le Secrétariat d’Etat à la Décentralisation Culturelle pour ces espaces improprement appelés "intermédiaires", la plupart des institutions publiques apréhende difficilement ce phénomène émergent. Or, le mouvement qui apparaît ici après des années de travail dans l’ombre pour certains est un mouvement de fond auquel il faut porter la plus grande attention.
http://autresparts.free.fr/

BANLIEUES D’EUROPE
Le réseau Banlieues d’Europe existe depuis 1992. Il rassemble des responsables associatifs, des villes, des experts et chercheurs, des opérateurs culturels et des artistes, sensibilisés aux questions de l’intervention artistique dans les quartiers défavorisés et en direction des habitants généralement exclus.
L’art y est entendu non comme un "supplément d’âme", mais comme le moteur essentiel d’un échange, d’une réflexion commune, d’une ouverture artistique partagée avec la population. http://banlieues-europe.com/

CULTURES EN VILLE
Dès 1990 l’analyse des relations « villes/cultures » fait partie des préoccupations de deux ministères au moins : Le ministère de l’équipement lorsqu’il se propose de croiser les savoir-faire en aménagement et urbanisme avec les expériences artistiques conduites dans les villes. Le ministère de la culture et de la communication lorsqu’il suggère d’ouvrir en parallèle à des travaux sur le patrimoine ethnologique, un champ d’ethnologie urbaine et contemporaine, dans le cadre de la mission du patrimoine ethnologique et de son conseil présidé alors par Marc Augé et Gérard Althabe.
C’est dans ce contexte qu’un groupe de travail « Cultures/villes », piloté par Jean Métral, définissait une démarche expérimentale dont la particularité était de susciter des propositions de recherche venues de chercheurs confirmés mais aussi de jeunes chercheurs. L’élaboration des projets a été le fruit d’un travail soutenu entre ce groupe de pilotage et les chercheurs.
Dès les débuts, il est apparu nécessaire de convier à ce programme de recherche les partenaires institutionnels concernés par les questions de culture et celles de la ville : la DIV (délégation interministérielle à la ville), et le Plan Urbain du ministère de l’équipement et les partenaires concernés par les populations urbaines issues de l’immigration et les jeunes que sont le FAS (Fonds d’Actions sociales) devenu FASILD (Fonds d’Action Sociale pour l’Intégration et la Lutte contre les Discriminations) et le ministère de la jeunesse et des sports.
Dans le prolongement de ces programmes le ministère de la culture et ses partenaires initient en 2001, à titre expérimental et dans le cadre de la décentralisation, un programme national de recherches territorialisées. L’objectif de ce programme est de mobiliser, au plan national, des chercheurs pour travailler au plus près des questions d’aménagement culturel et de ré-identification territoriale des populations, que les collectivités locales ont en charge. http://www4.culture.gouv.fr/actions/recherche/culturesenville/index.html

CULTURES ET PROXIMITE
L’association Opale - Organisation pour Projets ALternatifs d’Entreprises - s’est créée en 1988 pour offrir ses services aux initiatives culturelles de proximité.
Etudes pour des collectivités territoriales, des services d’Etat et des réseaux associatifs, accompagnement de politiques publiques, organisation d’échanges autour de l’action culturelle dans les politiques de la ville et de l’emploi, aide à la pérennisation des emplois-jeunes “Culture”, accompagnement à la création, au développement ou à la structuration d’entreprises culturelles associatives...
Depuis juillet 2004, Opale - Culture & Proximité est missionnée par le ministère de l’Emploi, du travail et de la Cohésion sociale, la Caisse des Dépôts et Consignations, le Fonds Social Européen et le ministère de la Culture et de la Communication pour animer un CNAR (Centre National d’Appui et de Ressources) sur la filière culturelle dans le cadre du dispositif DLA (Dispositif Local d’Accompagnement).
http://www.culture-proximite.org/

INSTITUT DES VILLES
L’Institut des Villes est un lieu de débats, d’échanges, de concertation et de propositions intéressant les questions essentielles du développement des villes, un centre de ressources ouvert à tous.
La mise en réseau des différents partenaires de la ville - et tout spécialement des associations d’élus - doit permettre une expression constructive de leur diversité et l’enrichissement d’une culture urbaine, socle du XXIe siècle. Par son intermédiaire, la France peut participer à l’élaboration d’une réflexion européenne sur la ville, donnant ainsi sens à l’Europe des villes.
Créée pour répondre aux préconisations du rapport "Une nouvelle étape de l’action culturelle" confié à Fabrice Lextrait en octobre 2000, par Michel Dufour, ancien secrétaire d’Etat au patrimoine et à la décentralisation culturelle, l’équipe interministérielle des NTA a rejoint l’Institut des Villes. Annoncée au cours de la rencontre internationale "Nouveaux territoires de l’art" à Marseille en février 2002, par Edmond Hervé, président de l’Institut des Villes, et les représentants des ministères de la culture, de la ville et de l’économie solidaire.
Cette équipe pluridisciplinaire est associée à un réseau d’expertise mobilisant les capacités des différentes administrations et des opérateurs de terrain. Elle doit répondre à la diversité des questions et des situations observées qui interpellent les domaines de l’économique, de l’urbain, du social et de l’éducatif.
Mise en place pour une durée de trois ans, ses principales missions sont :
- l’accompagnement des projets,
- l’appui aux collectivités locales et aux services déconcentrés, notamment dans le cadre des expérimentations des processus de décentralisation culturelle,
- le soutien à la mise en place d’une réflexion transversale au sein des ministères. Lieu de débats, de mutualisation des compétences et de recherches nationales et internationales, elle met en œuvre des groupes de travail pour explorer en priorité les questions foncières et architecturales, les modes juridiques de gestion des lieux et les nouvelles démarches de production artistique qui inscrivent ces initiatives dans des projets de territoires qui participent au développement de la démocratie locale.
http://www.institut-des-villes.org/

RECHERCHE-ACTION
Plus qu’une simple vitrine d’activités, Recherche-action.fr ouvre un atelier coopératif pour l’impulsion d’initiatives innovantes en matière de développement local, d’action culturelle, d’éducation populaire, de citoyenneté, d’économie solidaire, de coopération Nord/Sud... et tout travail en situation respectant les critères de la recherche-action (voir charte coopérative).
http://www.recherche-action.fr/index.html

TERRAINS FERTILES
Programme de coopération qui réunit des artistes, des acteurs culturels et des lieux, dans une action commune d’accompagnement pour la réalisation de projets artistiques, culturels et citoyens.
Cette rencontre entre Art, Société et Territoire s’exprime dans Terrains Fertiles à travers des résidences de création pour des jeunes porteurs de projets.
http://www.terrainsfertiles.org/

TRANSEUROPEHALLES
Ce réseau européen regroupe 27 lieux de culture indépendants et multidisciplinaires dédiés aux nouvelles formes de création culturelle, artistique et sociale et aux nouvelles générations. Il est apparu nécessaire de capitaliser les ressources présentes au sein des lieux et de les rendre accessibles à tous notamment par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Un centre de ressources se met en place sur Internet, le "Warehouse/Entrepôt". L’enjeu de ce dernier est d’accompagner la création d’autres lieux mais aussi de favoriser les liens et de stimuler les échanges entre les différents acteurs culturels concernés en Europe (artistes, associations, collectifs, compagnies...). Dans un esprit de solidarité, TEH cherche à contribuer aux échanges d’artistes, d’idées, d’expériences, de savoir-faire, de compétences et de concepts novateurs en matière culturelle, sociale, artistique ou en encore urbanistique. Site en anglais et/ou en français.
http://www.teh.net/

USINES EPHEMERES
Depuis 1987, l’association Usines Éphémères s’investit dans la requalification de friches urbaines en centres de la création émergente. Ses missions et ses objectifs s’articulent autour des concepts suivants :
- Assurer le passage entre deux histoires, deux possibles d’un bâtiment
- Générer des aventures artistiques circonscrites dans le temps, garantes d’un dynamisme du faire et du renouvellement
- Offrir des espaces de travail aux artistes sans exclusive de pratiques
- Aider et promouvoir la jeune création
- Entamer des dialogues avec les populations (activités pédagogiques, rencontres...)
- Soutenir les associations et les initiatives locales
- Animer un gardiennage créateur d’image positive pour des propriétaires ou des commanditaires préoccupés du devenir de leur bâtiment.
- S’arrimer à de nouveaux territoires, tant artistiques que géographiques
http://www.pointephemere.org/frames.php?p=/lieu/usinesfmr.html

URBAMET
L’association Urbamet a pour objectif le partage des connaissances entre les professionnels de l’urbanisme, de l’habitat et des déplacements. Elle permet aussi le rayonnement des savoirs-fraire français dans ces domaines. Ce portail offre un accès unique à l’ensemble des sites des acteurs de la ville. Il permet également d’interroger gratuitement les 2 années les plus récentes de la banque de données Urbamet. Sa réalisation a été confiée au Centre de Documentation de l’Urbanisme (ministère de l’Equipement).
http://www.urbamet.com/



  • Agenda 21 de la Culture

  • Intermittence

  • Décentralisation

  • Commi'Couac

  • Nouveaux territoires de l'Art

  • Loi sur les pratiques amateurs

  • Avignon

  • Le Couac aux Trans

  • Economie sociale et solidaire

  • Fin des contrats aidés ?

  • 10 ans de Couacs

  • Femmes et culture

La Grainerie

Fabrique des Arts du Cirque


http://www.la-grainer (...)


Mix’Art-Myrys

L’association Mix’Art Myrys a pour objet de générer un espace de rencontres, d’échanges, de confrontation accessible géographiquement et financièrement, entre artistes, toutes disciplines, tous niveaux de compétences, entre artistes et publics, entre publics.


http://www.mixart-myr (...)