Enregistrer au format PDF
le 17/11/2011 par Couac

Sursis pour le parc matériel de l'ARDT


Mardi 15 novembre, la vente aux enchères du matériel scénique de l’ARDT n’a pas eu lieu. Beaucoup étaient venus pour voir et/ou acheter, certains de très loin. Se trouvaient là des prestataires privés, des collectivités territoriales, des associations, des professionnels techniques et artistiques, des citoyens…

Mais la mise aux enchères du panneau signalant l’entrée de l’ARDT, action symbolique qui aura duré plus de deux heures, a bouleversé le programme.

Retour en images... et en son (reportage de France Bleu Toulouse) Et à la fin de l’article, merci de prendre 3 minutes pour répondre au questionnaire)






JPEG - 114.2 ko
9:30

Prise de parole, qui va durer... 2 bonnes heures, avec la mise en vente du panneau de l’ARDT. Les enchères montent lentement...

JPEG - 109.5 ko
9:50

Tentative pour joindre le Cabinet de Martin Malvy : le Président souhaiterait-il surenchérir sur le panneau dont la mise à prix s’élève maintenant à 37,50 euros ?

JPEG - 105.1 ko
10:20

Entracte déambulatoire : le faux maître de cérémonie suit les mouvements du véritable commissaire priseur qui tente tout de même de démarrer ses enchères

JPEG - 115.6 ko
11:00

Arrivée de quelques représentants de l’ordre public. Vu le caractère bon enfant de l’action, ils profitent eux aussi du spectacle...

JPEG - 171.3 ko

D’ailleurs, on l’avait bien dit qu’il y aurait du spectacle !

JPEG - 118.4 ko
11:15

Changement de maître de cérémonie, remplacé une première fois

JPEG - 156.9 ko
11:30

Puis une deuxième...

JPEG - 117.4 ko
11:50

Finalement, la vente officielle du parc de matériel qui n’a jamais démarré, est suspendue : sursis pour l’Ardt, le panneau, lui, n’est toujours pas vendu, on a d’ailleurs perdu le dernier surenchérisseur !

En résumé, cette action a surtout permis une salutaire prise de conscience collective : ce parc de matériel mutualisé va cruellement manquer !

Les citoyens et la profession mobilisée mesurent les conséquences sur le territoire du démantèlement d’un tel parc, à court et moyen terme. Ils ne comprennent donc pas que, malgré les divers soutiens et annonces d’intention de Collectivités Territoriales, aucune alternative au démantèlement de cet outil mutualisé n’ait pu aboutir. Ils ne comprennent pas non plus de voir mis en vente aux plus offrants du matériel payé par de l’agent public.

Nous continuons d’interpeller les pouvoirs publics locaux [1], et plus particulièrement la Région et le Grand Toulouse (50% du chiffre d’affaires réalisé pour des structures installées sur le périmètre de la Communauté urbaine). Nous leur demandons d’expliquer publiquement les mesures d’urgence qu’ils comptent mettre en oeuvre pour assurer une continuité de la fonction de location de matériel mutualisé.

La mise aux enchères du parc n’aurait, quoi qu’il en soit, pas permis aux structures modestes et petites collectivités de s’équiper ; une vente sous pli ou autre méthode ne pourra être interprétée que comme du mépris vis-à-vis de celles et ceux qui portent à bout de bras beaucoup des dynamiques artistiques et culturelles locales.

Soyons nombreux à défendre le service public de la culture !

Pour être tenu informé sur la suite de cette mobilisation, laissez-nous votre mail ici : contact(at)couac.org

Démantèlement de l’ARDT : quels impacts chez vous ?

Nous avons mis en place un court questionnaire pour tenter d’évaluer et de cartographier sur l’ensemble de la région Midi-Pyrénées, les conséquences à court, moyen ou plus long terme du démantèlement du parc régional de matériel scénique de l’ARDT. Ce questionnaire s’adresse aux acteurs culturels, diffuseurs, collectivités en Midi-Pyrénées, anciens usagers de l’Ardt ou d’autres, qui comptaient pouvoir en bénéficier prochainement.

Merci de prendre 2 ou 3 minutes pour nous faire remonter ces infos essentielles pour prendre la mesure et convaincre les pouvoirs publics de ce que représente cette fonction de parc matériel mutualisé dans notre région.

Répondez au questionnaire en ligne : cliquez ici



[1] voir ci-contre les courriers adressés à Martin Malvy et Pierre Cohen, Présidents respectifs du Conseil Régional Midi-Pyrénées et de la Communauté Urbaine du Grand Toulouse

  • Parc régional de matériel (ARDT)


Courrier du 15/11/2011 adressé à Martin Malvy (PDF – 46.1 ko)

Signataires : Comité de maintien de l’ARDT, Couac, CGT Spectacle, Sud Culture, Coordination des intermittents et précaires Midi-Pyrénées, Synavi Midi-Pyrénées



Courrier du 15/11/2011 adressé à Pierre Cohen (PDF – 30.7 ko)

Signataires : Comité de maintien de l’ARDT, Couac, CGT Spectacle, Sud Culture, Coordination des intermittents et précaires Midi-Pyrénées, Synavi Midi-Pyrénées